Nouvelle panne géante gare Montparnasse : reprise lundi

Le trafic ferroviaire était complètement interrompu à la gare Montparnasse dimanche après-midi en raison d’une "perte de télécommande des installations de sécurité", a indiqué la SNCF, qui a, plus tard dans l'après-midi, évoqué un "bug informatique".

Retour à la normale lundi

La société ferroviaire a annoncé une reprise du trafic normal pour lundi matin, pas avant. Selon le directeur général de SNCF Transilien, Alain Krakovitch, "le trafic sera normal pour demain matin".

La panne a été provoquée par un "problème informatique" dans la mise en service prévue ce week-end d’un nouveau système permettant d’augmenter le nombre de TGV au départ de Montparnasse.

"Repousser leur voyage"

"Nous demandons aux voyageurs de repousser leur voyage", a déclaré le porte-parole de la compagnie ferroviaire.

L'ex-ministre de l'Agriculture de François Hollande, Stéphane Le Foll, s'est retrouvé comme des milliers d'autres voyageurs coincé à la gare, sans explications:

"Tous les techniciens de réseau sont mobilisés sur cette affaire-là, ils sont à pied d’oeuvre sur la panne, et on mobilise un maximum d’agents pour l’accueil, l’information en Gare Montparnasse", a-t-il assuré.

Selon le porte-parole de la SNCF, toutes les annulations et remboursements se feront "sans frais et pendant un mois".

Tous les trains concernés

Tous les trains (TGV, Transiliens, TER et Intercités) sont concernés. La SNCF peut toutefois assurer des liaisons vers Nantes, Bordeaux et Rennes à partir de la gare d’Austerlitz et à raison d’un train par heure aller-retour, selon le porte-parole.

Au-delà de Rennes et Bordeaux, les correspondances pourront se faire par TER.

Déjà une panne géante fin juillet

En raison de la panne, les Transiliens, TER et les Intercités ne peuvent pour leur part partir et arriver qu’à la gare de Versailles Chantier.

La ministre en colère

La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a convoqué lundi le PDG de SNCF Réseau pour lui demander des explications sur la nouvelle panne «inacceptable» qui a paralysé le trafic dimanche à la gare de Paris-Montparnasse.

«Ce nouvel incident est inacceptable, quelques mois seulement après celui de juillet et alors que les travaux étaient pourtant prévus de longue date», indique dimanche soir un communiqué du ministère. «Elisabeth Borne a donc convoqué Patrick Jeantet, Président directeur général de SNCF Réseau, ce lundi à 9h00 au Ministère, afin qu’il lui expose les raisons de ce nouvel incident et les mesures qu’il propose pour en tirer les conséquences.»

Une panne de signalisation, dans l’alimentation électrique d’un poste d’aiguillage à Vanves (Haut-de-Seine), avait déjà provoqué trois jours de pagaille fin juillet, en plein chassé-croisé estival, pénalisant des dizaines de milliers de voyageurs.

Commentaires (0)

Pas d\'identifiant