11e journée : Clermont inflige une 3e défaite à domicile à Montpellier

Montpellier - Clermont : 23-28

Le Clermontois Isaia Toeava, ici en duel aérien avec le Montpelliérain Timosi Nagusa, a inscrit le troisième essai clermontois. Photo AFP/Pascal GUYOT

Au vu du calendrier de la 11e journée de Top 14, il n'était pas interdit de songer à un changement de leader, au vu du difficile déplacement du leader clermontois à négocier à Montpellier ce samedi, alors que son dauphin Toulouse accueille le Stade Français dimanche.

La réponse du patron du Top 14 a été implacable : l'ASM a signé un troisième succès (pour un nul et une défaite) loin de ses bases. Un ratio impeccable en cinq déplacements, qui offre à Clermont un joli matelas provisoire de huit longueurs d'avance sur le reste de la meute. Et même douze sur la troisième place, celle du premier barragiste.

Est-ce à dire que les hommes de Franck Azéma ont à nouveau dominé leur sujet, une semaine après avoir tardé à mettre la main sur le match contre Lyon? Non, même si on a revu les ingrédients de rythme élevé, de passes redoublées, de soutien permanent et de conquête qui font la recette de leur succès.

La score à la pause - 10-9 en faveur des visiteurs qui avaient marqué rapidement par Fofana, magnifiquement servi dans l'intervalle par Camille Lopez (11e) - témoignait d'ailleurs de l'âpre bataille que se livraient deux favoris pour la succession de Castres au Bouclier. La botte de Pienaar et le réalisme héraultais maintenait alors le XV de Vern Cotter dans le coup.

Deux cadeaux de Cruden et Nagusa bien exploités par l'ASM

Mais après la pause, les mêmes mines déconfites sont vite réapparues sur la visages des Montpelliérains, qui ont littéralement donné le match aux Jaunards sur deux actions séparées de dix minutes.

La première était terrible : dans les 22 m de l'ASM, l'ouvreur All Black Aaron Cruden tentait le coup de pied pour servir son ailier à l'essai. Complètement dévissée, sa passe venait à Penaud qui allongeait la course sur 90 m pour aplatir... pendant que Cruden se claquait en voulant le rattraper (45e).

Dans la foulée, après un carton jaune pour Galletier, Nagusa relâchait un ballon d'occupation dans son en-but, que Toeava ne manquait pas pour offrir un point de bonus provisoire aux siens (57e). Provisoire en effet, car le MHR a bien eu une réaction d'orgueil et usé de la puissance de son pack pour réduire l'écart par Giudicelli (64e), avant un baroud d'honneur et un second signé Reilhac, filou pour exploiter un des rares ratés du leader et prendre le bonus défensif. 

Mais ce point est un bien maigre lot de consolation, et n'a pas empêché le public de siffler son équipe, qui risque d'être décrochée du Top 6 ce dimanche soir et devra gagner la double-confrontation contre Toulon pour garder une chance en Coupe d'Europe à partir du week-end prochain. Une double-confrontation capitale pour deux clubs malades.

Les résultats

Samedi

Montpellier (b.d.) - Clermont : 23-28
Castres - Agen à 18h05
Lyon - Pau à 18h05
La Rochelle - Racing 92 à 18h05
Toulon - Grenoble à 20h45

Dimanche

Perpignan - Bordeaux-Bègles à 12h30
Toulouse - Stade Français à 16h50

Classement

1. Clermont 41 pts (+ 1 m.)
2. Toulouse 33 pts
3. Racing 92 30 pts
4. La Rochelle 29 pts
5. Stade Français 28 pts
6. Castres 28 pts
7. Bordeaux-Bègles 26 pts
8. Lyon 26 pts
9. Montpellier 26 pts (+ 1 m.)
10. Pau 18 pts
11. Grenoble 15 pts
12. Toulon 14 pts
13. Agen 13 pts
14. Perpignan 4 pts

Commentaires (0)

Pas d\'identifiant