La Ligue 1 est "ennuyeuse" pour 62% des Français

La Ligue 1 n'a jamais compté autant de stars dans ses rangs... et pourtant. Les présences de Neymar, Balotelli, Mbappé et autre Falcao ne suffisent pas à rendre le championnat de France de football assez intéressant pour une grande majorité de François.

Voilà l'enseignement délivré par le baromètre sport d'Odoxa réalisé pour RTL et Groupama. Sur les 1014 personnes interrogées les 4 et 5 octobre, 62% d'entre elles jugent la Ligue 1 "ennuyeuse".

Enquête réalisée auprès d'un échantillon représentatif de la population, composé de 1014 personnes âgées de 18 ans et plus, parmi lesquelles 417 amateurs de football, les 4 et 5 octobre sur internet. 

Mais tous ne sont pas amateurs de ballon rond puisque si l'on s'intéresse à l'échantillon contenant uniquement les suiveurs réguliers, la tendance s'inverse, avec 70% de sondés décrivant la L1 comme un championnat globalement "intéressant".

Pourquoi les Français s'ennuient devant l'élite du football hexagonal ? Parce qu'il n'y a "déjà plus de suspense" après huit journées de Ligue 1. Le Paris-Saint-Germain, tenant du titre, écrase tout sur son passage avec 8 victoires en autant de rencontres disputées et une marge déjà confortable sur son premier poursuivant, Lille.

A tel point que 72% des amateurs de football pensent, à 30 journées de la fin (!), que le PSG sera champion.

Amiens et Guingamp condamnés à la Ligue 2 ?

Derrière, les autres grosses écuries du championnat - Lyon, Marseille, Monaco - peinent à trouver leur rythme de croisière. Et le PSG-Lyon de ce dimanche soir, en cas de victoire du club de la capitale, tuera encore un peu plus le suspense.

Néanmoins, les sondés voient quand même Lyon et Marseille terminer sur le podium en mai prochain, devant Lille, actuel dauphin du leader parisien.

A l'opposé, que ce soit pour l'ensemble des Français ou pour les amateurs de football, deux clubs sont condamnés à descendre à l'étage inférieur : Amiens et Guingamp récoltent une majorité de suffrage dans une catégorie comme dans l'autre.

Les futurs relégués en Ligue 2 selon les Français

Capture d'écran

Commentaires (0)

Pas d\'identifiant