18e j. : le Racing 92 n'a plus le temps, Castres au révélateur lyonnais

Le programme des matchs

Samedi

Racing 92 (8e) - La Rochelle (4e) à 14h45
Clermont (2e) - Grenoble (13e) à 18h
Montpellier (9e) - Bordeaux-Bègles (5e) à 18h
Pau (11e) - Agen (12e) à 18h
Lyon (3e) - Castres (7e) à 20h45

Dimanche

Perpignan (14e) - Toulon (10e) à 12h30
Stade Français (6e) - Toulouse (1er) à 16h50

Alors que le XV de France est de nouveau réuni à Marcoussis vendredi pour préparer le déplacement en Irlande, trois clubs ont été autorisés à faire jouer leurs internationaux français non retenus face à l’Ecosse (27-10), dont La Rochelle, qui pourra donc compter sur Pierre Bourgarit, Uini Atonio et Geoffrey Doumayrou pour négocier un des chocs de la 18e journée, face au Racing 92.

L’heure est grave pour le club des Hauts-de-Seine, battu lors des trois dernières journées et qui compte cinq points de retard sur le Stade Français, dernier qualifié virtuel en barrages. Un 4e revers cette saison à l’Arena et le club de Jacky Lorenzetti dira peut-être au revoir à la phase finale pour la première fois depuis son retour dans l’élite en 2009.

Le Stade Rochelais, tombé de haut à domicile face au Stade Français (défaite 27-14), n’est pas dans la même urgence mais l’occasion est trop belle d’écarter un concurrent, qui pourra tout de même s'appuyer sur des renforts de poids, en attendant l’arrivée de Dan Carter mi-mars : ceux du pilier droit Ben Tameifuna (fin de suspension), du centre Virimi Vakatawa (deuil familial), du deuxième ligne Donnacha Ryan et surtout du maitre à jouer écossais, l'ouvreur Finn Russell.

Montpellier, c'est quand le réveil?

Autre club à compter sur le retour de ses internationaux, Clermont va pouvoir aligner Morgan Parra, Camille Lopez et Wesley Fofana, préservés par Jacques Brunel contre l'Ecosse, pour la réception de l'avant-dernier, Grenoble, qui n'a plus gagné depuis Noël et sera en grand danger à Marcel-Michelin.

Aussi en plein marasme sportif, Montpellier (9e) peut-il encore sombrer samedi, pour la réception de l'une des équipes en forme du moment, Bordeaux-Bègles (5e) ? 

Particulièrement vulnérable à domicile (déjà 5 revers!) où il avait réalisé un parcours parfait la saison passée, le MHR a neuf matches pour éviter l’implosion et le manager Vern Cotter pour sauver sa tête, s’il est encore temps. Face à l'UBB, qui pourrait se retrouver en pénurie de 3e ligne, les retours de Yacouba Camara, libéré ce week-end par le staff du XV de France, et l’ailier fidjien Nemani Nadolo, absent depuis début janvier, ne seront pas de trop pour les Héraultais.

Toulouse pour un record d'invincibilité à Paris

Tandis que les affiches Pau (11e) - Agen (12e), samedi, et Perpignan (14e) - Toulon (10e), dimanche, donneront des croisements de saisons déprimantes et un parfum de lutte pour le maintien, s'il en est encore question pour l'USAP, l'affiche entre Lyon (3e) et Castres (7e) fleurera bon l'ambition.

Toujours plus ambitieux, le LOU a désormais une bonne marge d’avance (7 points) sur la concurrence pour les barrages, incarnée par... le Castres Olympique, premier non-qualifié mais lancés sur une belle série de succès, dont un dernier en date contre le Racing 92.

L’idée pour l’équipe de Pierre Mignoni est donc d’éloigner encore plus le champion de France, mais aussi de conserver son invincibilité à Gerland et celle en cours (5 succès de rang). Les Tarnais, qui ne sont jamais aussi forts que quand ils sont dos au mur, jouent gros.

Enfin, en clou du spectacle, le classique Stade Français (6e) - Toulouse (1er) sera placée sous le signe de la résurrection. Éclatante à Toulouse - 11 matches sans défaite -, cette renaissance est encore fragile à Paris, redoutable hors de son stade (5 succès) mais prenable à Jean-Bouin (3 défaites). En jeu, un record d’invincibilité en Top 14 pour le Stade Toulousain, qu’il co-détient avec La Rochelle, et une place de barragiste pour le Stade Français.

Le classement de Top 14 avant la 18e journée

1. Toulouse 62 pts
2. Clermont 56 pts
--------------------------------
3. Lyon 52 pts
4. La Rochelle 51 pts
5. Bordeaux-Bègles 48 pts
6. Stade Français 46 pts
--------------------------------
7. Castres 45 pts
8. Racing 92 41 pts
9. Montpellier 33 pts
10. Toulon 33 pts
11. Pau 29 pts
12. Agen 25 pts
--------------------------------
13. Grenoble 20 pts
--------------------------------
14. Perpignan 8 pts

NDLR: Victoire = 4 pts, nul = 2 pts, défaite = 0 pt. Bonus d'un point supplémentaire pour une victoire avec trois essais de plus que l’adversaire ou une défaite de 5 pts ou moins.
Les deux premiers qualifiés pour les demi-finales qui se déroulent, comme la finale, sur terrain neutre.
Les clubs classés de 3 à 6 disputent des barrages pour les demi-finales sur le terrain du mieux classé.
Le dernier descend en Pro D2. Le 13e joue un barrage contre le perdant de la finale de Pro D2 sur le terrain de ce dernier.

Commentaires (0)

Pas d\'identifiant