Les Bleus n'impressionnent pas la presse étrangère

"La France n'était pas écrasante mais cohérente". Le quotidien espagnol AS résumait bien le sentiment général qui entoure l'équipe de Didier Deschamps vu de l'étranger.

Comme leurs collègues ibériques, les Italiens de la Gazzetta dello Sport mettaient surtout en avant le record de précocité de Kylian Mbappé, plus jeune buteur de la France en Coupe du monde. "Mbappé est entré dans un club fermé à côté des Pelé, Tostao, Michael Owen et Messi".

Le journal allemand Kicker pointait également la prestation compliqué des Bleus. "La victoire de la France a été difficile. Mais c'est en partie dû à la courageuse prestation des Péruviens".

Même son de cloche chez les Anglais du Guardian : "La France a trouvé un mélange de style et de consistance pour s'assurer la qualification en 8e de finale. Elle aussi fait preuve de sang-froid."

Et chez nos adversaires péruviens ? Un peu dur, le journal El Comercio assurait que la "France avait eu plus de chance que de réussite" dans ce Mondial...

Commentaires (0)

Pas d\'identifiant